Derniers sujets
» Roster du club
Mer 20 Sep - 20:41 par Quentin I

» Norvégienne
Mer 20 Sep - 18:01 par Egon Kraaz

» Lanterne et sac de jute
Mer 20 Sep - 11:14 par Ludo

» [Vds] set de lance-grenade à fusil
Mar 15 Aoû - 9:57 par Egon Kraaz

» Qui cherche du bois ?
Jeu 20 Juil - 8:17 par Benno Brandt

» Les plus belles photos de Reconstitution
Mer 5 Juil - 0:17 par Quentin I

» Fabrication d'emballage
Mar 30 Mai - 20:21 par Quentin I

» Opération Brocante
Mar 30 Mai - 16:03 par Rubriquaubrac

» Collection.
Jeu 18 Mai - 17:57 par Benno Brandt


Les soldats de la Luftwaffe en Afrique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les soldats de la Luftwaffe en Afrique

Message par PK le Mer 29 Jan - 23:32

Le bouclier de ce canon de 88 de la Flak à reçu un projectile de 40 mm anti-char britannique.

avatar
PK
Colvert

Messages : 3198
Age : 46
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les soldats de la Luftwaffe en Afrique

Message par PK le Mer 29 Jan - 23:32

avatar
PK
Colvert

Messages : 3198
Age : 46
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les soldats de la Luftwaffe en Afrique

Message par PK le Dim 2 Mar - 16:58

avatar
PK
Colvert

Messages : 3198
Age : 46
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les soldats de la Luftwaffe en Afrique

Message par PK le Dim 2 Mar - 17:03

Albert Kesselring en Afrique du Nord.



Kesselring s'efforça d'organiser et de protéger les convois de ravitaillement à destination de la Libye italienne. Il parvint à gagner la supériorité aérienne et à neutraliser Malte qui servait de base aérienne et navale pour les Britanniques. Sans le ravitaillement et en particulier le pétrole acheminé par les convois, les forces de l'Axe en Afrique du Nord ne pourraient mener leurs opérations. Grâce à divers expédients, Kesselring augmenta fortement le ravitaillement destiné à l'Afrikakorps du général Erwin Rommel en Libye. Une fois ses forces renforcées, Rommel prépara une attaque contre les positions britanniques à Gazala tandis que Kesselring planifiait l'opération Herkules, une attaque aéronavale contre Malte avec la division Folgore italienne et la brigade Ramcke allemande. En envahissant Malte, Kesselring espérait sécuriser les voies de communication et de ravitaillement avec l'Afrique du Nord.
Pour la bataille de Gazala, Rommel divisa ses forces en deux et prit le commandement des unités mobiles de l'Afrikakorps et du XXe corps motorisé italien qu'il mena contre le flanc sud de la VIIIe armée britannique du lieutenant-général Neil Ritchie. Rommel laissa le commandement de l'infanterie des Xe et XXIe corps italiens au général Ludwig Crüwell pour qu'il fixe la VIIIe armée. Crüwell fut cependant capturé le 29 mai 1942 et en tant qu'officier le plus gradé, Kesselring prit le commandement personnel de son groupe. Se rendant à bord de son Fieseler Fi 156 à une réunion, il fut pris pour cible par des troupes britanniques à l'arrière du front allemand. Kesselring ordonna une attaque aérienne avec tous les Stukas et Jabos disponibles qui mirent en déroute les forces britanniques.
Kesselring et Rommel étaient en désaccord sur la conduite de ce dernier à la bataille de Bir Hakeim. Les premiers assauts d'infanterie de Rommel n'avaient pas permis de capturer cette position vitale tenue par la 1re division française libre du général Marie-Pierre Kœnig. Rommel avait fait appel à un soutien aérien mais n'était pas parvenu à briser les lignes ennemies, ce que Kesselring attribua à une mauvaise coordination entre les troupes au sol et l'aviation. Bir Hakeim fut évacué le 10 juin 1942. Kesselring fut plus impressionné par les résultats de l'assaut réussi de Rommel contre Tobruk le 21 juin pour lequel Kesselring déploya des appareils supplémentaires venus de Grèce et de Crète. Pour son rôle dans la campagne, Kesselring reçut la croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et glaives.
À la suite de la victoire de Tobruk, Rommel persuada Hitler d'autoriser une attaque de l'Égypte au lieu de l'invasion de Malte malgré les objections de Kesselring. Les troupes aéroportées rassemblées pour l'opération Herkules furent envoyées à Rommel. L'attaque fut initialement couronnée de succès et Rommel remporta la bataille de Mersa Matruh mais comme l'avait prédit Kesselring, les problèmes logistiques s'accrurent et la première bataille d'El Alamein, la bataille d'Alam el Halfa et la seconde bataille d'El Alamein furent des sévères défaites allemandes. Kesselring considérait Rommel comme un excellent général à la tête de troupes rapides au niveau du corps d'armée mais pensait qu'il était trop changeant et lunatique pour un commandement supérieur. Pour Kesselring, la dépression nerveuse et l'hospitalisation de Rommel à la fin de la campagne d'Afrique ne firent que confirmer ce constat.
Kesselring fut brièvement considéré comme un successeur possible au maréchal Wilhelm Keitel en tant que chef d'état-major de l'OKW en septembre 1942. Cela démontrait la haute-estime de Kesselring chez Hitler mais aucun changement n'eut finalement lieu. En octobre 1942, Kesselring reçut le commandement direct de toutes les forces armées allemandes sur le théâtre méditerranéen à l'exception du groupe d'armées Afrique de Rommel. Son commandement s'étendit également aux troupes de l'Axe en Grèce et dans les Balkans jusqu'à la fin de l'année.
Les débarquements alliés en Afrique du Nord en novembre furent une surprise pour les Allemands qui se trouvèrent pris à revers. Kesselring ordonna à Walther Nehring, l'ancien commandant de l'AfrikaKorps qui revenaient sur le front après avoir été blessé lors de la bataille d'Alam el Halfa, de prendre le commandement des forces de l'Axe en Tunisie. Nehring devait établir une tête de pont en Tunisie et avancer le plus à l'ouest possible pour obtenir un espace de manœuvre. En décembre, le commandant allié, le général Eisenhower, dut reconnaître que la phase finale de l'Opération Torch avait échoué puisqu'il n'était pas parvenu à chasser l'Axe de Tunisie et devait donc se préparer à une lutte prolongée.
Ayant repris l'initiative, Kesselring prépara une offensive visant à chasser les Alliés d'Afrique du Nord. Il infligea une sévère défaite aux Alliés lors de la bataille de Kasserine mais la forte résistance alliée et les erreurs de l'Axe stoppèrent sa progression. Kesselring se concentra alors sur le renforcement de sa position en acheminant le ravitaillement nécessaire depuis la Sicile mais ses efforts furent contrariés par les avions et les sous-marins alliés. Une offensive alliée en avril perça le front et entraîna l'effondrement des positions de l'Axe en Tunisie. Près de 275 000 soldats allemands et italiens furent capturés mais Kesselring était parvenu à retenir les Alliés en Tunisie durant six mois et ces derniers furent obligés de repousser l'invasion de la France du milieu de l'année 1943 au milieu de l'année 1944.

Wikipedia
avatar
PK
Colvert

Messages : 3198
Age : 46
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les soldats de la Luftwaffe en Afrique

Message par PK le Dim 15 Juin - 23:24

Motocyclistes parachutistes en Tunisie

avatar
PK
Colvert

Messages : 3198
Age : 46
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les soldats de la Luftwaffe en Afrique

Message par PK le Mar 14 Oct - 23:05

Side car des Fallschirmjäger croise un Tigre sur une piste de Tunisie.

avatar
PK
Colvert

Messages : 3198
Age : 46
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les soldats de la Luftwaffe en Afrique

Message par PK le Lun 22 Déc - 0:16

avatar
PK
Colvert

Messages : 3198
Age : 46
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum